Aller au contenu



Photo

Le Ki, Propos De L'Aikido?

Aikido ki

  • Veuillez vous connecter pour répondre
74 réponses à ce sujet

#26 Sen'Za

Sen'Za

    Le concierge.

Posté 29 mars 2012 - 15:57

Exemple d'enfumage que l'on a tous rencontré :

Nous somme tous tombé, grands débutants, sur ce haut gradé en stage qui nous dit (bras écartés, yeux grands ouverts et voix caverneuse) a plusieurs reprises :

Image IPB
"Il faut t’emplir de kiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii...."






Et qui, au bout de cinq ou six essais finit par lâcher que tu dois inspirer. C'est ça pour moi l'enfumage: Le ki n'apporte rien a l'echange, preciser la mecanique (inspirer) suffisait.

"Santé publique : TUER cause des séquelles irréversibles et entraîne la mort. Soyez vigilant et évitez de mourir..."

Toutes les fautes présentes sur ce message sont la propriété exclusive de leur auteur et sont donc protégées par les lois de copyright en vigueur. Ces fautes peuvent être distribuées librement sous réserve d'aucune modification.


#27 kyoto31

kyoto31
  • Villetoulouse

Posté 29 mars 2012 - 16:04

a okay autant pour moi je suis d'accord avec toi !!

mais il y a eu des formes d'aikido trés spécial comme l'aikido de maitre itsuo tsuda que j'admire qui de prime abord n'était absolument pas compris lorsqu'il est arrivé a paris , mais qui avec du recul se révéle étre un grand maitre peu cité qui compte et a compter pour beaucoup d'aikidoka ! je vous engage a lire ses livres qui restent trés mystiques et extrémement interessant !

Modifié par kyoto31, 29 mars 2012 - 16:04.

"L'échec est la voie du succès; chaque erreur nous apprend quelque chose" - MORIHEI HUESHIBA

#28 kissaki

kissaki

    Predator

Posté 29 mars 2012 - 18:16

Et qui, au bout de cinq ou six essais finit par lâcher que tu dois inspirer. C'est ça pour moi l'enfumage: Le ki n'apporte rien a l'echange, preciser la mecanique (inspirer) suffisait.


Dans ton cas ça semble remplacer une mécanique purement physique, ok. Après ça peut recouvrir un ensemble de choses pas forcément toute mécanique (notamment sur l'intention, l'état d'esprit). Dans la pratique quotidienne ce qui reste important c'est qu'élève et professeur partagent un même référentiel... Mes profs ne parlaient jamais de Ki, mais bon ils avaient aussi d'autres mots à eux (français) dont le sens aurait pu s'y substituer selon le contexte.

Mon blog: Sur les pas de mars
Mon dojo: Le Tesshinkan


#29 Sen'Za

Sen'Za

    Le concierge.

Posté 29 mars 2012 - 18:30

Après ça peut recouvrir un ensemble de choses pas forcément toute mécanique (notamment sur l'intention, l'état d'esprit).

Finalement, avec tous les sens que peut prendre le mot "ki", affirmer que c'est LE propos de l’aïkido, son unique matière de travail et de recherche, ce n'est pas trop risqué.

Je suis, tout compte fait, convainque.

"Santé publique : TUER cause des séquelles irréversibles et entraîne la mort. Soyez vigilant et évitez de mourir..."

Toutes les fautes présentes sur ce message sont la propriété exclusive de leur auteur et sont donc protégées par les lois de copyright en vigueur. Ces fautes peuvent être distribuées librement sous réserve d'aucune modification.


#30 srvgh

srvgh

Posté 29 mars 2012 - 19:08

C'est toujours intéressant ces discutions autour du "ki" parce que ce concept est souvent le réceptacle des tous les fantasmes martiaux de certains pratiquants.
Pour ma part les personnes qui m'ont le plus fait avancer sur ces questions sont des gens très terre à  terre tels que Christian Tissier ou Franck Noel. Ce dernier alors qu'on lui posait la question de la définition du ki en tentant de l'amener sur des définitions mystico ésotériques, répondit simplement : "le ki c'est l'intention". C'est tout con, mais moi ça me parle beaucoup. En tout cas beaucoup plus que les notions d'énergie vitale, de pouvoir magique etc. L'intention, je la rapproche aussi de l'influx nerveux qui commande aux muscles. Comme le racontait Bruno Gonzales, lorsqu'un altérophile réalise une performance, il la doit autant à  sa masse musculaire qu'à  la puissance de son influx nerveux qui dépend elle même de facteurs tels que sa motivation, sa rage, sa détermination etc.
Donc pour moi, et pour faire simple, faire de l'Aïki c'est apprendre à  sentir les intentions et les influx et à  les canaliser, à  être avec elles de manière à  les guider et à  les contrôler, quand on est Tori ou uke.

Vous en pensez quoi?

Modifié par srvgh, 29 mars 2012 - 19:08.


#31 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 29 mars 2012 - 19:23

"le ki c'est l'intention".


Ben en fait merci SRVGH, j'y avais jamais songé de cette façon mais ça me parle à moi aussi. :clindoeil:

#32 patz

patz

Posté 29 mars 2012 - 19:43

"le ki c'est l'intention" moi aussi ça me parle et ça m'évoque une phrase qu'on disait souvent "soit présent dans l'instant"

#33 Eric Grousilliat

Eric Grousilliat

    Argument promotionnel

Posté 30 mars 2012 - 01:16

"le ki c'est l'intention".


Moi ça me va...je vote pour

#34 da_sway

da_sway

    Shihan en Forum-Do, Shihan en Conjugaison-Do

Posté 30 mars 2012 - 08:55

"le ki c'est l'intention".


Plutot d'accord. Et pour etre dans "l'aiki", il faut que ce soit de l'intention percue, a la fois pour tori et uke, pour légitimer les techniques que l'ont pratique dans leur ensemble. Si l'intention n'est pas percue d'un coté ou de l'autre, la cohérence martiale ne justifie plus les memes mouvements mais plus de la percussion, de l'atemi. Enfin, je pense.

Site du club de Levallois-Perret: http://aikido.levall...orting-club.fr/

Notre page Facebook : https://www.facebook...14764461913125/ (Info, vidéos, articles, etc.)


#35 caméléon

caméléon

Posté 30 mars 2012 - 09:03

tout pareille...il est fort ce Franck quand même.

#36 personne

personne

    L'Exception

Posté 30 mars 2012 - 09:17

Plutot d'accord. Et pour etre dans "l'aiki", il faut que ce soit de l'intention percue, a la fois pour tori et uke, pour légitimer les techniques que l'ont pratique dans leur ensemble. Si l'intention n'est pas percue d'un coté ou de l'autre, la cohérence martiale ne justifie plus les memes mouvements mais plus de la percussion, de l'atemi. Enfin, je pense.

Comprends pas : pour moi, le but en tant que tori c'est que uke n'ait aucun moyen de percevoir mon intention...

#37 caméléon

caméléon

Posté 30 mars 2012 - 09:30

Comprends pas : pour moi, le but en tant que tori c'est que uke n'ait aucun moyen de percevoir mon intention...


parce que comme d'habitude tu es dans une intention de dualité et non d'harmonisation. Mais bon c'est ta recherche...et elle se défend comme les autres.

#38 personne

personne

    L'Exception

Posté 30 mars 2012 - 09:58

parce que comme d'habitude tu es dans une intention de dualité et non d'harmonisation. Mais bon c'est ta recherche...et elle se défend comme les autres.

Comme d'habitude, tu affirmes sans connaître... Mon but est de m'harmoniser avec un uke potentiellement dangereux. Lui donner des informations est suicidaire... mais ça implique d'avoir une écoute très fine, car ne pas donner d'information repose sur un haut niveau d'harmonisation.

#39 da_sway

da_sway

    Shihan en Forum-Do, Shihan en Conjugaison-Do

Posté 30 mars 2012 - 10:00

Comprends pas : pour moi, le but en tant que tori c'est que uke n'ait aucun moyen de percevoir mon intention...


Jusqu'au dernier moment, oui, je suis d'accord avec toi. C'est d'ailleurs dans cette logique qu'on me dit souvent de rester en cible le plus longtemps possible: "C'est sous le fil de la lame que réside la victoire" ou quelque comme ca. :clindoeil:

Maintenant, si tori prend le centre par un atemi, disons, et que meme a la toute fin uke ne percoit pas l'intention, il ne peut plus y avoir technique (au sens "aiki", il y a toujours moyen de rattraper un membre pour le tordre, mais quid de l'intéret?). L'atemi atteint sa cible, il y a percussion. C'est martialement tres cohérent (et perso, ca m'intéresse énormément) mais ce n'est pas de l'aiki. :heureux:

Pour qu'il y ait "aiki", il faut qu'uke puisser percevoir et réagir face a l'action de tori et que le mouvement "aiki" découle des comportements des deux pratiquants. Par contre, et la je pense encore te rejoindre, ce n'est pas a tori de laisser gentiment uke percevoir son intention, c'est a uke de faire l'effort de conserver dans son intention d'attaque la sensibilité de percevoir celui de tori. Ce n'est pas du tout pareil en terme de comportement.

Edit: C'est dans cette logique que pour moi la pratique de "l'aiki" au sens propre n'est pas automatique mais tres circonstanciel. Il faut que beaucoup de conditions soient réunies pour qu'un mouvement "aiki" puissent naitre, et on n'est pas maitre de tout. Tori peut etre martialement cohérent mais ce n'est pour autant qu'il va forcément impliquer pour tori un comportement d'uke permettant le mouvement "aiki". L'attitude de tori n'en est pas pour autant moins juste que quand le mouvement "aiki" apparait. D'ou ma priorité pour la cohérence martiale, et de cette cohérence naitra, quand vraiment uke et tori seront vraiment en symbiose, "l'aiki".

Bref mes deux sous :heureux:

Modifié par da_sway, 30 mars 2012 - 10:07.

Site du club de Levallois-Perret: http://aikido.levall...orting-club.fr/

Notre page Facebook : https://www.facebook...14764461913125/ (Info, vidéos, articles, etc.)


#40 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 30 mars 2012 - 10:01

C'est l'occase d'essayer le nouveau...

:heureux: :heureux: :clindoeil:

Evitons les ad m&m's je vous prie.

Caméléon si tu veux discuter d'harmonisation, je t'invite à ouvrir un sujet. Celui-ci est consacré au ki et on va essayer de le garder sur de bons rails.

#41 personne

personne

    L'Exception

Posté 30 mars 2012 - 10:12

Pour qu'il y ait "aiki", il faut qu'uke puisser percevoir et réagir face a l'action de tori et que le mouvement "aiki" découle des comportements des deux pratiquants.

Je ne partage pas : pour moi le mouvement aiki parfait, c'est quand uke se retrouve par terre sans qu'il ait compris ou perçu quoi que ce soit. Un peu comme la chaise que le boute-en-train retire avant que quelqu'un s'assoie. Cela recquière un haut niveau d'harmonie de la part de tori pour ne pas être perçu si le uke est attentif.
- fin du HS -

Modifié par personne, 30 mars 2012 - 10:13.


#42 caméléon

caméléon

Posté 30 mars 2012 - 10:18

ben je suis en plein dedans justement...si, comme le dit Franck Noel, le ki c'est l'intention alors l'objectif est de percevoir les intentions de tori et de uke et non de les cacher comme l'indique Personne. D'où sa recherche de dualité. Personne pratique un aikido qui n'est pas basé sur l'échange d'intention et donc sur l'échange de "ki"...Kimusubi. Il n'est don pas dans une perspective de communication mais une dualté. Mais ses propos se défendent...je n'ai rien contre sa recherche.

#43 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 30 mars 2012 - 10:23

Je vais être plus clair. Je sais très bien où mènent les posts expliquant à l'autre qu'on connaît mieux sa pratique que lui et ce sujet n'y ira pas. C'est valable pour tout le monde.

#44 personne

personne

    L'Exception

Posté 30 mars 2012 - 10:24

Il n'est don pas dans une perspective de communication mais une dualté.

Quelle drôle d'interprétation :ahuri:
Si je pousse plus loin ton raisonnement, la personne qui s'harmonise pour résoudre un conflit sans s'opposer frontalement est dans la dualité, alors que celle qui répond avec les mêmes arguments serait dans la communication...

Déjà dit, mais s'harmoniser seulement avec les personnes qui le souhaitent aussi, c'est limiter grandement le champ de la pratique...

Modifié par personne, 30 mars 2012 - 10:25.


#45 caméléon

caméléon

Posté 30 mars 2012 - 10:34

Quelle drôle d'interprétation :ahuri:
Si je pousse plus loin ton raisonnement, la personne qui s'harmonise pour résoudre un conflit sans s'opposer frontalement est dans la dualité, alors que celle qui répond avec les mêmes arguments serait dans la communication...

Déjà dit, mais s'harmoniser seulement avec les personnes qui le souhaitent aussi, c'est limiter grandement le champ de la pratique...


mon pöv Personne, décidément on ne sera jamais d'accord. Tant pis et restons en là avant que les modos s'énervent. Pour une fois que je n'étais pas contre toi dans mes propos et comprenant parfaitement ta recherche...dommage que tu restes si fermé...comme ton aikido d'ailleurs...non je rigole...

#46 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 30 mars 2012 - 10:37

Les modos sont des super crèmes. Encore une fois Caméléon, ouvre un sujet sur ta conception de l'harmonisation. :ahuri:

#47 caméléon

caméléon

Posté 30 mars 2012 - 10:40

non, je n'ouvrirai pas un tel sujet car tu sais comme moi que cela n'aboutira à  rien. Chacun défendra son beefsteack...ce qui est normal...et au bout du compte on en saura pas plus....je préfère me contenter de mes petites interventions sans faire de vague.

#48 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 30 mars 2012 - 12:55

Donc pour en revenir au ki, y a-t-il quelqu'un qui pratique le Ki Aikido? L'ajout du Ki devant Aikido aurait tendance à donner raison à Budoshugyosha lorsqu'il dit que le propos de l'aikido c'est plus l'aiki que le ki non?

#49 personne

personne

    L'Exception

Posté 30 mars 2012 - 13:05

L'ajout du Ki devant Aikido

C'est surtout un raccourci : si tu parles de ce qu'a développé Tohei, la dénomination est "Shin Shin Toitsu Aikido"

#50 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 30 mars 2012 - 13:08

Certes, mais le ki était tout de même beaucoup évoqué par Tohei, c'était le principal pour lui non?

Donc en fait je me contredis. :ahuri: :coeur:





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Aikido, ki

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)