Aller au contenu



Photo

Rencontre Avec Philippe Gouttard

aikido gouttard aikikai

  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#26 ged

ged

    Shihan de Lutin-do de niveau 2, topinambourovore repenti

Posté 27 mai 2015 - 07:39

Ce forum est un endroit formidable.

 

Quelqu'un lance une grosse connerie et on finit par lire un wiki sur un sujet sérieux, mais assez décalé de la pratique martiale.

 

Étonnant, non!!!!!

 

____________________________

 

Sinon, être sérieux 2 minutes (plus j'ai du mal).

 

Je vous mets le lien vers un texte de philippe GOUTTARD.

Ce texte a été important pour moi et quelques pratiquants proches, car il ouvre d'autres perspectives et il dévoile une autre facette de philippe GOUTTARD.

 

 

http://www.aikido-go...s-de-vieux.html

 

 

edit :  rajout de la seconde partie


Modifié par ged, 27 mai 2015 - 08:29.


#27 personne

personne

    L'Exception

Posté 27 mai 2015 - 08:46

On est bien d'accord donc :sarcastique:



#28 Ri-Ai

Ri-Ai

    Shihan en Forum-Do

Posté 27 mai 2015 - 13:20

Vivement que je sois vieux, ça a l'air super !


- Le chemin parcouru sert à  accéder au chemin qu'il reste à  parcourir. -
Mon profil ici

#29 Aïki-kohaï

Aïki-kohaï

Posté 01 juin 2015 - 10:06

Tiens un post sur Gouttard sensei :-)

 

Alors hop, en petit Gouttardien en herbe, je ramène ma science en mousse :

 

1 - Il est vrai que traduire le Gouttardien est plutôt problématique mais je pense que dans cette situation "Ne chute jamais parce qu’on t’y oblige" veut dire en réalité Protège toi et ne chute que si cela est logique dans cette situation.

 

Toutes les grandes maximes Gouttardiennes sont axées sur la préservation de son corps en priorité. Je me rappelle de certains de ses stages où il invoquait le fait que parfois, dans certains endroits (pas si far far away que cela), on chute "pour faire beau" ou par habitude et non parce que c'est l'alternative la plus logique. L'habitude se prend donc aussi "d'obliger" ses partenaires à la chute, parfois dans des situations où la chute (enlevée très souvent) n'est absolument pas nécessaire.

 

Je me rappelle également que Gouttard sensei fixe une logique physiologique très concrète des paramètres qui permettent de déterminer si là on chute "parce que le corps doit" et si là on ne chute pas "parce qu'on se nique le dos, la coiffe des rotateurs etc...) mais trop compliqué à exposer ici.

 

2- « Ne protège jamais ton partenaire sinon il ne va plus le faire pour lui-même »

 

Cela ne veut pas dire : Soit un gros enfoiré en oubliant la sécurité d'autrui :-) Cela veut dire : N'attend pas qu'un gradé te protège pour te charger de ta sécurité physiologique dans ta pratique. D'ailleurs si la pratique Gouttardienne est réputée physique et exigeante sur ce point c'est parce que Gouttard sensei à mon humble avis souhaite sensibiliser chacun sur le respect de son corps, même les plus petits kohaïs. Ainsi dans ses cours, si tu te prends une mandale de ton voisin c'est que tu manques de vigilance. Ceci explique aussi les nombreux exercices qu'il fait faire à tous dans un espace donné du tatami (genre il prend un seul tatami de la salle et te fixe cette zone de travail avec ton partenaire).

 

En revanche, dans les situations ou le danger impose une protection, évidemment, cela ne veut pas dire que tu dois laisser ton partenaire et/ou ton voisin se faire péter le nez/le genoux etc...

 

3 - "Ne ferme jamais les yeux"

 

Beaucoup de kohai (et de gradés) peuvent avoir l'habitude de fermer les yeux en chutant et/ou au sol, parfois sans se rendre compte. Pour l'anecdote, la première fois que j'ai travaillé pour de vrai avec Gouttard sensei il m'a litérallement ouvert des yeux avec ses doigts alors que j'étais au sol en me demandant d'être vigilant. Là aussi, tout est une histoire de vigilance et de protection de son propre corps pour pouvoir pratiquer longtemps.







Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : aikido, gouttard, aikikai

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)