Aller au contenu



Photo

Documentaire: Stage Du Vigan 1990 / 2015

Aikido Saotome Le Vigan Ikeda Stage

  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Ongaku

Ongaku

    Shihan en Forum-Do

Posté 20 janvier 2016 - 14:07

Premier épisode de notre documentaire en trois parties sur le Stage International d’Aïkido au Vigan.

Stage qui fêtait ses 25ans en août 2015.

 

Ce premier volet retrace la genèse de l'association Aikido Harmonie, tout en vous faisant découvrir un peu le cadre où chaque année plus de 200 personnes viennent pratiquer. 

Hommage évidemment au premier directeur technique de ce stage, Mitsugi Saotome Shihan.

 

Et un entraperçu du travail d'Hiroshi Ikeda qui assure la relève de son professeur. 

 

 

 

 

Le prochain épisode sera en quasi-intégralité consacré à la pratique lors de l'édition 2015 par Ikeda-Shihan avec des images de stage, de démonstration et je pense une interview d'Ikeda-Sensei. Mise en ligne prévu pour fin Mars.

 

Je vous encourage cependant à d'ors et déjà visiter notre site internet http://www.aikido-harmonie.com/

et à réserver votre dernière semaine d'août :clindoeil:



#2 Mauguen

Mauguen

Posté 21 janvier 2016 - 12:52

Très sympa merci ! 



#3 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 21 janvier 2016 - 13:09

Oui, très sympa. Bon ça manque de pélardon, mais c'est très bien quand même.



#4 Ongaku

Ongaku

    Shihan en Forum-Do

Posté 30 avril 2016 - 20:54

Second volet de notre série sur le stage du Vigan

 


Modifié par Ongaku, 30 avril 2016 - 20:54.


#5 noumea

noumea
  • VilleGénissieux (26750)

Posté 01 mai 2016 - 12:40

Merci

J'ai souvenir de mon premier stage en  1986 avec Saotome Sensei à Vence !

Souvenirs  souvenirs,  trente ans déjà

cordialement


Modifié par noumea, 01 mai 2016 - 16:58.


#6 Stéphane Le Derf

Stéphane Le Derf

Posté 04 mai 2016 - 12:00

Merci

J'ai souvenir de mon premier stage en  1986 avec Saotome Sensei à Vence !

Souvenirs  souvenirs,  trente ans déjà

cordialement

Ah ? Ben on y était ensemble alors ;)



#7 noumea

noumea
  • VilleGénissieux (26750)

Posté 04 mai 2016 - 13:27

Certainement!

Ensuite C.Tissier a tenu un stage à Sophia Antipolis.



#8 Ongaku

Ongaku

    Shihan en Forum-Do

Posté 19 juillet 2016 - 23:18

Troisième et dernier épisode est en ligne. Pour moi le plus aboutit et le plus représentatif de ce stage.

 

 



#9 Shohatto

Shohatto

Posté 20 juillet 2016 - 09:17

Second volet de notre série sur le stage du Vigan

 

 

à 7'30'', qu'est ce qui est demandé au uke pour chuter là dessus ? Etre dans le ressenti ? la sensation de déséquilibre ? Parce qu'être déséquilibré je vois bien (même si cela doit être très fin), mais de là à chuter...  :ahuri:  

 

Sinon, travail super intéressant.



#10 Ongaku

Ongaku

    Shihan en Forum-Do

Posté 20 juillet 2016 - 10:57

 


 

à 7'30'', qu'est ce qui est demandé au uke pour chuter là dessus ? Etre dans le ressenti ? la sensation de déséquilibre ? Parce qu'être déséquilibré je vois bien (même si cela doit être très fin), mais de là à chuter...  :ahuri:  

 

Sinon, travail super intéressant.

 

 

Il est demandé à Uke de prendre contact (épaule, coude, poignet, hanche, genou, etc.) et comme expliqué dans une séquence de l'épisode 3, de ne pas ajuster sa posture et accepter le déséquilibre.

Car, il faut y voir ici un éducatif, pour que Tori travaille les éléments qui font qu'au moment du contact le déséquilibre est créé chez le partenaire.
 

C'est assez désagréable d'ailleurs, vu que on cherche naturellement à retrouver notre équilibre (et cela peut être exploité par Tori), dans l'inconfort de la situation certains Uke vont jusqu'au sol (comme ici), d'autres font un pas en arrière etc.

 

Pour l’anecdote il m'est arrivé de travailler ce genre de chose avec un Uke fermement décidé à ne pas compromettre sa stabilité. Il y a deux solutions, soit on sort de l'éducatif (lent et dans le ressenti) et on passe sur de la technique, soit on cherche à l'échelle que le partenaire nous autorise, dans mon cas cela a finit par se résumer au fait que mon partenaire intransigeant ressentait le besoin de rectifier son placement de pieds (de quelques centimètres) sous l'effet du principe travaillé. Pour moi l'équivalent d'une médaille d'or sur le moment :-)

 

La séquence de l'épisode 3 est à 10min38s. Il y a quelques éléments de réponses à ta question également.



#11 Shohatto

Shohatto

Posté 20 juillet 2016 - 14:03

Merci pour ta réponse. 

 

Pour l’anecdote il m'est arrivé de travailler ce genre de chose avec un Uke fermement décidé à ne pas compromettre sa stabilité. Il y a deux solutions, soit on sort de l'éducatif (lent et dans le ressenti) et on passe sur de la technique, soit on cherche à l'échelle que le partenaire nous autorise, dans mon cas cela a finit par se résumer au fait que mon partenaire intransigeant ressentait le besoin de rectifier son placement de pieds (de quelques centimètres) sous l'effet du principe travaillé. Pour moi l'équivalent d'une médaille d'or sur le moment :-)

 

 

Encore, entre Aikidoka, on peut a priori se comprendre sur ce type de travail (quoique...)... Mais ayant déjà travaillé ce type de déséquilibre en stage interdisciplinaire, et bah... pfffftttt... Du coup, ça m'intéresse de savoir quelles consignes (et cadre) sont données. 



#12 Ongaku

Ongaku

    Shihan en Forum-Do

Posté 20 juillet 2016 - 22:10

Il y aucun soucis :heureux:  Moi aussi je cherche encore à comprendre plein de truc que Ikeda-Sensei fait :heureux:

 

Il le dit souvent lui même "It looks fake isn't it?" ("Ca fait chiqué non?") :clindoeil:



#13 Guizmo

Guizmo
  • VilleCachan (IDF)

Posté 21 juillet 2016 - 08:21

Il l'a piqué a Threadgill sensei xette phrase :D

Alors mon avis sur Ikeda et son travail est mitigé.
D'une part je me fixe que sur de la vidéo et donc je ne ressens pas sa technique/puissance/intention et ce genre de travail interne est souvent dur à interpréter à cause des uke qui en font parfois trop (en même temps on ne réagit pas tous pareils j'en suis conscient).
D'autre part j'ai appris que ce qui avait l'air parfois complètement fake était tout à fait possible (merci le Kishinkai, Threadgill et Kuroda sensei). De plus Threadgill sensei en dit beaucoup de bien.

Donc en vidéo je trouve ça sympa mais de la recherche pure et pas applicable.
Je garde cependant la porte de mon opinion très ouverte tant que je n'ai pas testé :)

Dans tous les cas merci pour ces vidéos très bien réalisées qui j'en suis sur reflètent parfaitement l'ambiance de ce stage.

L'important n'est pas le nombre de fois où l'on chute, mais le nombre de fois que l'on se relève !

Sans ordre rien ne peut exister, sans chaos rien ne peut évoluer.






Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Aikido, Saotome, Le Vigan, Ikeda, Stage

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)