Aller au contenu



Photo

Te-Gatana


  • Veuillez vous connecter pour répondre
27 réponses à ce sujet

#26 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 12 mars 2018 - 19:47

Par contre j'aurai tendance à dire qu'aucune main n'arrête le sabre.

 

Les bras s'arrêtent, le sabre s'arrête.Le sabre étant une extension du bars, un bras un peu plus long....


Modifié par shin_ronin, 12 mars 2018 - 19:48.

signblog2.jpg


#27 Karijuu

Karijuu

    Shihan en Video-do

Posté 12 mars 2018 - 21:26

Par contre j'aurai tendance à dire qu'aucune main n'arrête le sabre.
 
Les bras s'arrêtent, le sabre s'arrête.Le sabre étant une extension du bars, un bras un peu plus long....

Ah, je pensais qu'on arrêtait le sabre en fermant les aisselles.



Enfin, je pensais... parce qu'en pratique, c'est pas ça... À chaque fois, j'ai mal, même si, heureusement, ils ne sont pas aiguisés.
Fichier joint  Capture d’écran 2018-03-12 à 20.47.09.png   569,32 Ko   1 téléchargement(s)

(Tekken Chinmi Legends, Maekawa Takeshi).


Plus sérieusement, il est vrai que je réfléchis (ça m'arrive de plus en plus, je vieilli...) pas simplement a "on fait comme ça", mais au sens de comment on fait, si y'a.
Sans chercher de solution, juste un peu de profondeur, même faible et localisée, même diversifiée :)

Pour me faire pardonner mes plaisanteries:

Il faut tenir le sabre, en maintenant le pouce et l'index comme si vous les faisiez flotter, le médius ni serré, ni relâché, l'annulaire et l'auriculaire bien serrés. Il est mauvais d'avoir un vide à l'intérieur de la main. Tenez le sabre avec la pensée de pourfendre votre adversaire.
C'est avec l'impression de ne déplacer que légèrement le pouce et l'index que vous renvoyez, recevez, frappez ou faites pression sur le sabre adverse.
En somme, il n'est pas bon de laisser figés la main ou le sabre. Une main figée est morte. une main qui ne se fige pas vit.

(trad: Kenji Tokitsu)
Le combat est un dialogue
"Répéter, répéter, toujours répéter et faire en sorte que chaque mouvement devienne automatique, vivant, donc conscient." J.R.
Le "fort" n'est pas celui qui domine mais celui qui est toujours capable de créer une voie menant à son but.

#28 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 14 mars 2018 - 19:38

 

Pour me faire pardonner mes plaisanteries:

Miyamoto Musashi a écrit 

Il faut tenir le sabre, en maintenant le pouce et l'index comme si vous les faisiez flotter, le médius ni serré, ni relâché, l'annulaire et l'auriculaire bien serrés. Il est mauvais d'avoir un vide à l'intérieur de la main. Tenez le sabre avec la pensée de pourfendre votre adversaire.
C'est avec l'impression de ne déplacer que légèrement le pouce et l'index que vous renvoyez, recevez, frappez ou faites pression sur le sabre adverse.
En somme, il n'est pas bon de laisser figés la main ou le sabre. Une main figée est morte. une main qui ne se fige pas vit.

(trad: Kenji Tokitsu)

Pour la main gauche ça le fait...

mais il y a d'autres formes, double gyakute par exemple, coupe en corps à corps, sur des adversaires avec armure légère...par exemple.

la presque totalité de la lame est utilisée, avec action de translation vers soi, et une main droite qui pousse.


signblog2.jpg





0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)