Aller au contenu



Photo

Ryo Muna Dori ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 13 décembre 2017 - 23:18

Bonjour,

 

Je souhaite savoir si Ryo Muna Dori (Saisie du revers du col à deux mains) fait partie de la nomenclature de nos fédérations nationales ?

Je constate que cette saisie est étudiée dans d'autres pays (Espagne) chez Takemusu Aikido (Aikido "traditionnel").

C'est un peu comme les saisies à base de Hiji Dori et Sode Dori. J'en entends souvent parler, mais je ne l'ai jamais vue en club ni en stage, alors qu'elles sont dans la nomenclature.


Merci pour vos réponses.

 

Amicalement

Axel


Modifié par Mazinkaiser, 13 décembre 2017 - 23:19.


#2 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 14 décembre 2017 - 08:54

Hiji dori et sode dori j'ai déjà vu ça plusieurs fois en aikido fédé, mais ryo muna dori, jamais.

 

Sinon comment vont les genoux?



#3 Papounetman

Papounetman

    8e dan de Forumdo

Posté 14 décembre 2017 - 08:56

Effectivement, j'ai bien vu rio muna dori sur les livres Takemusu Aïkido (de Saïto senseï et Stanley Pranin), mais je ne l'ai jamais vu démontré par chez nous (mdi-pyrénées).



#4 personne

personne

Posté 14 décembre 2017 - 10:03

Bonjour,

 

Je souhaite savoir si Ryo Muna Dori (Saisie du revers du col à deux mains) fait partie de la nomenclature de nos fédérations nationales ?

Je constate que cette saisie est étudiée dans d'autres pays (Espagne) chez Takemusu Aikido (Aikido "traditionnel").

C'est un peu comme les saisies à base de Hiji Dori et Sode Dori. J'en entends souvent parler, mais je ne l'ai jamais vue en club ni en stage, alors qu'elles sont dans la nomenclature.


Merci pour vos réponses.

 

Amicalement

Axel

Il n'y a pas à ma connaissance de "nomenclature de nos fédérations nationales".

 

Il y a la rigueur dans le règlement CSDGE une liste d'attaques/techniques à privilégier par les examinateurs, mais elle n'est pas limitative.

 

Mais pour te répondre directement, il y a des clubs dans les "fédérations nationales" qui travaillent aussi ces attaques. J'ai travaillé sur ushiro ryo hiji dori pas plus tard que la semaine dernière il me semble, et sode dori cette année aussi. Ryo mune dori, ça fait un peu plus longtemps (et on n’appelait pas forcément ça comme ça : c'est plus sympa de travailler sur un étranglement par prise du revers à deux mains :sarcastique:  )



#5 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 14 décembre 2017 - 11:07

Merci pour vos réponses !

 

Hiji dori et sode dori j'ai déjà vu ça plusieurs fois en aikido fédé, mais ryo muna dori, jamais.

 

Sinon comment vont les genoux?

 

Merci HEF pour ta question.

Ca va beaucoup mieux, au point que je ne mets plus de genouillères ! Elle me coupaient la circulation dans le bas des jambes.
 

Au fil du temps j'ai adapté ma pratique en corrigeant mon shisei, ce qui fait que j'ai transféré beaucoup plus mon poids sur mes chevilles en SW et HHW.

 

Je suis en train de préparer mon Nidan (fevrier) et mon BF (mai), en m'efforçant d'avoir un travail plus "réflêchi" (et lent) mais plus fluide.

Je constate aussi que la suppression des déplacements parasites est non seulement très bénéfique pour le corps, mais aussi pour l'efficacité !.

 

Amicalement
Axel


 

Bonjour,

 

Je souhaite savoir si Ryo Muna Dori (Saisie du revers du col à deux mains) fait partie de la nomenclature de nos fédérations nationales ?

Je constate que cette saisie est étudiée dans d'autres pays (Espagne) chez Takemusu Aikido (Aikido "traditionnel").

C'est un peu comme les saisies à base de Hiji Dori et Sode Dori. J'en entends souvent parler, mais je ne l'ai jamais vue en club ni en stage, alors qu'elles sont dans la nomenclature.


Merci pour vos réponses.

 

Amicalement

Axel

Il n'y a pas à ma connaissance de "nomenclature de nos fédérations nationales".

 

Il y a la rigueur dans le règlement CSDGE une liste d'attaques/techniques à privilégier par les examinateurs, mais elle n'est pas limitative.

 

Mais pour te répondre directement, il y a des clubs dans les "fédérations nationales" qui travaillent aussi ces attaques. J'ai travaillé sur ushiro ryo hiji dori pas plus tard que la semaine dernière il me semble, et sode dori cette année aussi. Ryo mune dori, ça fait un peu plus longtemps (et on n’appelait pas forcément ça comme ça : c'est plus sympa de travailler sur un étranglement par prise du revers à deux mains  :sarcastique:  )

 

Bonjour personne,

Il y a bien une "nomenclature", et on doit parler de la même :
 

https://www.ffabaiki...EMENT CSDGE.pdf

 

Mon terme "de nos federations nationales" n'était en effet peut être pas approprié.
 

Il n'y a que Ryo Hiji Dori.
Sode dori n'y est pas mentionné.
 

Il y a beaucoup de techniques qui n'y sont pas, ou du moins qui ne sont apparemment pas "prévues".

 

On a fait dernièrement en stage de ligue un "double yonkyo", dont je n'avais jamais entendu parlé ni vu ailleurs.
Impossible de décrire la technique par écrit, il faut la voir. Le résultat est que Uke se retrouve avec les bras complètement mélangés  :hebete: et doit se débrouiller pour chuter sans se faire mal...sans l'usage de ses bras. :perplexe:

 

Enfin si quelqu'un a une liste réellement exhaustive des techniques, je suis preneur :D

Mais c'est un vœux pieux...

 

Amicalement
Axel


Modifié par Mazinkaiser, 14 décembre 2017 - 11:29.


#6 personne

personne

Posté 14 décembre 2017 - 14:03

Bonjour personne,
Il y a bien une "nomenclature", et on doit parler de la même :
 
https://www.ffabaiki...EMENT CSDGE.pdf

Le terme de nomenclature me semble impropre, il est écrit noir sur blanc que ce n'est qu'une partie du répertoire technique et qu'il ne faut pas s'y limiter (c'est plus une sorte de dénominateur commun). Mais tu as raison, il est quand même écrit "nomenclature". Tu remarqueras que plus loin, il est plutôt mentionné une "liste des techniques à utiliser en priorité pour les interrogations de SHODAN à YONDAN"

 

Il n'y a que Ryo Hiji Dori.
Sode dori n'y est pas mentionné.
 
Il y a beaucoup de techniques qui n'y sont pas, ou du moins qui ne sont apparemment pas "prévues".
 
On a fait dernièrement en stage de ligue un "double yonkyo", dont je n'avais jamais entendu parlé ni vu ailleurs.
Impossible de décrire la technique par écrit, il faut la voir. Le résultat est que Uke se retrouve avec les bras complètement mélangés  :hebete: et doit se débrouiller pour chuter sans se faire mal...sans l'usage de ses bras. :perplexe:
 
Enfin si quelqu'un a une liste réellement exhaustive des techniques, je suis preneur :D
Mais c'est un vœux pieux...
 
Amicalement
Axel

Si tu creuses un peu, tu t'apercevras que les techniques ou les attaques n'ont pas le même nom en fonction de l'école (je ne connaissais pas "morote dori" avant que les écoles Iwama ne mentionnent cette attaque aux débuts des forums d'aikido en France).

 

Si tu lis les premiers bouquins sur l'aikido, tu verras que les noms varient beaucoup

 

Donc je peux te citer des trucs comme "rokkyo", "ura nage", "ude nobashi", "yoko gedan tsuki", "gyaku tsuki", "kosa dori", mais je ne suis pas sur que tu seras plus avancé si cela n'est pas pratiqué dans ton école sous ce nom là :heureux:



#7 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 14 décembre 2017 - 14:41

Si tu creuses un peu, tu t'apercevras que les techniques ou les attaques n'ont pas le même nom en fonction de l'école (je ne connaissais pas "morote dori" avant que les écoles Iwama ne mentionnent cette attaque aux débuts des forums d'aikido en France).

 

 

 

Si tu lis les premiers bouquins sur l'aikido, tu verras que les noms varient beaucoup

 

Donc je peux te citer des trucs comme "rokkyo", "ura nage", "ude nobashi", "yoko gedan tsuki", "gyaku tsuki", "kosa dori", mais je ne suis pas sur que tu seras plus avancé si cela n'est pas pratiqué dans ton école sous ce nom là :heureux:

 

 

Bon, je ne parlais pas du style Tomiki ni du Yoshinkan, qui ont leur propres dénominations, c'est juste de l'Aïkido Aïkikai (de base).
Je sais bien que les noms changent, même en fonction du pays. Juji Garami s'appelle Juji Nage ailleurs, ou même Juji Garami Nage.

Combien de nos pratiquants se sont fait surprendre à leur premier dan quand on leur a demandé Sokumen Iriminage, alors que le seul nom qu'ils connaissaient c'était Naname Kokyunage ?

Ou alors quand un jury décide d'ajouter un préfixe au nom de l'attaque ou de la saisie comme "Mae Ryo Katadori" ? Imaginez la tête du candidat - Kesako cette bestiole ? - alors qu'il suffisait de donner son nom habituel (Ryo Katadori). Il n'y a rien de plus simple pour faire péter une durite à un candidat  un peu stressé  :D...

 

 

Comme tu précises bien , la nomenclature présente dans l'Annexe 3 de la CSDGE, n'est que la liste des techniques à demander de préférence.
Pour la plupart des pratiquants, cette liste est sans doute une "bible". 

Si le jury sort justement de cette liste, que peut-il demander ? Shomen Uchi Koshinage (ou Shihonage) en suwariwaza ? 

On m'a repris lors d'un module BF (mise en situation technique) quand j'ai montré Ryote Dori Ikkyo en suwariwaza. Apparemment cela n'existe pas, alors que c'est dans la nomenclature FFAB pour le 1er kyu !

 

Quelles sont les limites à ce qui peut être demandé ?
 


Modifié par Mazinkaiser, 14 décembre 2017 - 15:08.


#8 personne

personne

Posté 14 décembre 2017 - 14:56

Bon, je ne parlais pas du style Tomiki ni du Yoshinkan, qui ont leur propres dénominations, c'est juste de l'Aïkido Aïkikai (de base).

Je ne sais pas ce qu'est l'aikido Aikikai de base, je n'ai jamais pratiqué à l'Aikikai. Mais je peux te dire qu'au sein des fédérations, il n'y a pas uniformité de dénomination. Les noms de techniques ou attaques que je t'ai listés sont parmis ceux que je pratique chaque année au sein de la FFAB, mais sont quasiment inconnus de beaucoup de pratiquants de cette fédération, tout comme je découvre certaines dénominations régulièrement.
 

Comme tu précises bien , la nomenclature présente dans l'Annexe 3 de la CSDGE, n'est que la liste des techniques à demander de préférence.
Pour la plupart des pratiquants, cette liste est sans doute une "bible". 
Si le jury sort justement de cette liste, que peut-il demander ? Shomen Uchi Koshinage (ou Shihonage) en suwariwaza ? 
Quelles sont les limites à ce qui peut être demandé ?

Je connais quelques examinateurs facétieux qui se font un plaisir de sortir de cette liste.

Ce n'est pas difficile en soi : demander "suwari waza, kata dori yonkyo" n'a rien d'exceptionnel quand on pratique déjà ikkyo ou nikkyo dans les mêmes conditions. De même "hanmihandachi waza ryote dori kote gaeshi" est accessible si on le pratique déjà sur katate dori.

 

Il faut bien garder ça en tête, car certains peuvent être destabilisés par une simple demande de "kata dori irimi nage" s'ils se limitent à un catalogue restreint.

 

Garder à l'esprit aussi que l'examinateur peut demander plusieurs formes de la même technique (particulièrement vrai au 3ème et 4ème dan).



#9 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 14 décembre 2017 - 15:31

Je connais quelques examinateurs facétieux qui se font un plaisir de sortir de cette liste.

Ce n'est pas difficile en soi : demander "suwari waza, kata dori yonkyo" n'a rien d'exceptionnel quand on pratique déjà ikkyo ou nikkyo dans les mêmes conditions. De même "hanmihandachi waza ryote dori kote gaeshi" est accessible si on le pratique déjà sur katate dori.

Quelles sont les limites à ce qui peut être demandé ?

 

Il faut bien garder ça en tête, car certains peuvent être destabilisés par une simple demande de "kata dori irimi nage" s'ils se limitent à un catalogue restreint.

 

Garder à l'esprit aussi que l'examinateur peut demander plusieurs formes de la même technique (particulièrement vrai au 3ème et 4ème dan).

 

Bien sûr, les exemples que tu donnes vont de soi car ils suivent une "logique", mais "jouer" avec la nomenclature, ce n'est pas facétieux... c'est vi.....x (un peu plus que ça je dirais même)... :D



#10 personne

personne

Posté 14 décembre 2017 - 16:06

Bien sûr, les exemples que tu donnes vont de soi car ils suivent une "logique", mais "jouer" avec la nomenclature, ce n'est pas facétieux... c'est vi.....x (un peu plus que ça je dirais même)... :D

La liste n'est pas limitative, donc il est autorisé d'en sortir. Cela permet aussi de vérifier si le candidat s'est limité à du bachotage ou s'il a une certaine aisance un peu plus "large".

Sortir de la zone de confort, ça peut être intéressant :clindoeil:



#11 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 14 décembre 2017 - 16:37

 

Bien sûr, les exemples que tu donnes vont de soi car ils suivent une "logique", mais "jouer" avec la nomenclature, ce n'est pas facétieux... c'est vi.....x (un peu plus que ça je dirais même)... :D

La liste n'est pas limitative, donc il est autorisé d'en sortir. Cela permet aussi de vérifier si le candidat s'est limité à du bachotage ou s'il a une certaine aisance un peu plus "large".

Sortir de la zone de confort, ça peut être intéressant :clindoeil:

 

C'est intéressant de sortir de sa zone de confort, mais je pense qu'l faut savoir où s'arrêter dans les variantes. Je ne suis pas certain qu'un jury apprécierait une combinaison juji-garami-koshinage... sauf peut-être à partir d'un certain grade.
 



#12 HEF

HEF

    Appelez-moi Valérie!

Posté 14 décembre 2017 - 16:41

Hé ben si on te demande koshi sur ushiro kubi shime t'en seras pas loin!  :sarcastique:

 

Content que tes genoux te laissent un peu tranquille!



#13 personne

personne

Posté 14 décembre 2017 - 17:06

C'est intéressant de sortir de sa zone de confort, mais je pense qu'l faut savoir où s'arrêter dans les variantes. Je ne suis pas certain qu'un jury apprécierait une combinaison juji-garami-koshinage... sauf peut-être à partir d'un certain grade.

Je l'ai travaillé pas plus tard que la semaine dernière aussi :sarcastique:

Double yonkyo sur koshi nage, c'est encore plus sympa.

 

Plaisanterie mise à part, le but n'est pas de planter l'élève, juste de voir s'il a du "bagage". Il y a d'autres moyens aussi : plus tu montes dans les grades, plus on te demande des variantes et du "travail libre" (ju waza) pour vérifier si tu es capable de sortir des sentiers battus.


(et ce n'est pas forcément éliminatoire, hein, c'est juste une information pour le juge)



#14 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 14 décembre 2017 - 17:27

Hé ben si on te demande koshi sur ushiro kubi shime t'en seras pas loin!  :sarcastique:

 

Content que tes genoux te laissent un peu tranquille!

Koshinage sur ushiro katate dori kubishime c'est trop facile, Aite a déjà fait la moitié de ton travail !! :D
Merci ! Je revis ! :)


Je l'ai travaillé pas plus tard que la semaine dernière aussi :sarcastique:

 

 

Double yonkyo sur koshi nage, c'est encore plus sympa.

 

Ah bon ? Je connaissais le double sankyo sur koshinage, mais pas celui-là...
Il faudra essayer. :)


Modifié par Mazinkaiser, 14 décembre 2017 - 21:29.


#15 Mauguen

Mauguen

Posté 17 décembre 2017 - 18:19

Si le jury veut laisser le candidat montrer son Aikido autant le laisser faire du Jyuwaza et faire durer un peu qu'il aille chercher ses variantes et formes favorites comme l'a bien souligné personne. Mais pourquoi pas un peu de variante, tant que ça reste bienveillant dans l'esprit (et des jurys le sont, du moins de leur vision  :sarcastique: ).

D'ailleurs c'est un peu hors sujet mais j'aime bien l'idée d'une partie libre ou le candidat présente une série de technique de son choix avant interrogation du jury. Au BF de mémoire, j'avais eu ce genre d'examen pour la partie technique. Je trouve ça sympa de voir l'approche de chacun sur ce type d'exercice. 



#16 Mazinkaiser

Mazinkaiser

Posté 17 décembre 2017 - 18:45

D'ailleurs c'est un peu hors sujet mais j'aime bien l'idée d'une partie libre ou le candidat présente une série de technique de son choix avant interrogation du jury. Au BF de mémoire, j'avais eu ce genre d'examen pour la partie technique. Je trouve ça sympa de voir l'approche de chacun sur ce type d'exercice. 

Pour être en cours de formation BF en ce moment, lors de la partie technique le candidat a en théorie le choix des techniques dans une situation sur deux lors de chaque groupe de situations suivant (suwariwaza / hanmi handachiwaza, tachiwaza / ushirowaza, bukiwaza / nininzugake / saninzugake). 
D'après des retours que j'ai d'anciens candidats, lors de l'examen ça se passe souvent pas comme ça... Comme lors d'un passage de grade, le jury demande tout et il ne reste plus au candidat qu'à s'exécuter...

 


Modifié par Mazinkaiser, 17 décembre 2017 - 18:46.


#17 Mauguen

Mauguen

Posté 18 décembre 2017 - 11:02

Oui attention de mon coté 95% de l'examen restait standard aussi. On avait juste a une (petite) partie libre d'une série de techniques avant interrogation du Jury. Pareil aux armes, on pouvait présenter ce qu'on voulait en premier (ce qui m'avait permit de (mal) faire du kumi Tachi alors que c'est demandé qu'au SanDan normalement :sarcastique:). Après ils reprenaient la main.

Bref pas révolutionnaire mais exercice intéressant. Le BF se prête mieux à ce genre d'approche d'un passage de Dan je suppose.






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)