Aller au contenu



Photo

Ono-Ha Itto-Ryu

Takeda Sokaku Ono-ha Itto-ryu Daito-ryu

  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 06 février 2018 - 12:46

Sokaku Takeda, le professeur de Morihei Ueshiba était un pratiquant avancé d'Ono-ha Itto-ryu et certains prétendent qu'il s'agit d'un élément essentiel du Daito-ryu, et donc de l'Aïkido. Cette démonstration est l'une des plus dynamiques que j'ai vues de ce style. Pouvez-vous voir des similitudes avec les techniques Daito-ryu ou Aïkido?



#2 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 06 février 2018 - 22:31

Ono ha itto est une des écoles qui, influençant le kendo moderne, a des postures très "en face", pieds parallèles...

 

j'ai du mal à réaliser la liaison avec la positon hanmi , plutôt présente au sein de kashima shinto ( pas kashima shin ou shin kashima..)

 

et donc avec l'aiki.

 

il semblerai aussi que Ona ha itto, d'après des vidéos visionnées produites par le soke actuel, que le dojo soit établi au sein d'une église catholique.

est ce un concours de circonstance, ou une liaison avec entre  les deux, et si oui depuis quand ?

 

mais ceci dit, ce n'est pas un avis, plutôt une interrogation. (il y  longtemps que je me méfie des interprétations trop hâtives)


signblog2.jpg


#3 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 07 février 2018 - 01:46

Ono ha itto est une des écoles qui, influençant le kendo moderne, a des postures très "en face", pieds parallèles...
 
j'ai du mal à réaliser la liaison avec la positon hanmi , plutôt présente au sein de kashima shinto ( pas kashima shin ou shin kashima..)
 
et donc avec l'aiki.

Justement, en Daito-ryu, on trouve beaucoup moins de position en hanmi qu'en Aikido et la plupart des gardes se fait avec les pieds et les épaules de face. Le "tout hanmi" est quelque chose spécifique à l'Aikido.
 

il semblerai aussi que Ona ha itto, d'après des vidéos visionnées produites par le soke actuel, que le dojo soit établi au sein d'une église catholique.
est ce un concours de circonstance, ou une liaison avec entre  les deux, et si oui depuis quand ?
 
mais ceci dit, ce n'est pas un avis, plutôt une interrogation. (il y  longtemps que je me méfie des interprétations trop hâtives)


Je crois que tu réfères à Sasamori Takemi, le précédent (17e) Soke, qui était aussi un prêtre catholique. Il me semble qu;il n'y a pas de liens antérieur entre les deux mais je pourrais me tromper.

#4 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 07 février 2018 - 08:10

Merci pour ces précisions.

 

Je n'ai pas de connaissances sur le Daito autre que des livres et vidéos, donc totalement subjectives.

 

Le hanmi me semble présent en Katori, Kashima shinto..personnellement en Kasumi Shinto, en Shindo muso je le pratique ( on me l’enseigne).


signblog2.jpg


#5 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 07 février 2018 - 08:34

Merci pour ces précisions.
 
Je n'ai pas de connaissances sur le Daito autre que des livres et vidéos, donc totalement subjectives.
 
Le hanmi me semble présent en Katori, Kashima shinto..personnellement en Kasumi Shinto, en Shindo muso je le pratique ( on me l’enseigne).


Absolument, et en juken jutsu aussi, qui est selon moi la source primaire du hanmi de Ueshiba. Si tu as une arme entre la mains, en particulier une lance, le hanmi est logique et naturel.

L'absence d'hanmi en Daito-ryu est le problème principal que les tenants de l’hypothèse des techniques d'armes comme source des techniques d'Aiki ont à résoudre. 

 

Meme au Takumakai, un courant qui a pourtant été très influencé par Morihei Ueshiba, le hanmi n'est pas la posture de base.


Modifié par Guillaume Erard, 07 février 2018 - 08:42.


#6 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 07 février 2018 - 17:46

on attribue généralement le ura sankaku et le irimi à Hozoin Ryu sojutsu.

est ce vrai...?

Et on parle du jo comme d'une lance courte.

De ce que j'ai vu de Hozoin, c'est plutôt de longs yari, et juji yari.


signblog2.jpg


#7 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 08 février 2018 - 00:50

Les premières techniques d'armes que Morihei ait vraiment maîtrisées sont celles de la baïonnette, et dans l'armée Japonaise à l'époque, elles étaient en grande partie héritées des techniques Françaises. Pour avoir un peu regardé des documents techniques de baïonnette Européenne, ce qu'on appelle le ura sankaku semble une position assez classique. Ça semble aussi logique pour percer en puissance, surtout puisque les mains ne glissent pas sur l'arme comme elles pourraient le faire sur une lance. Une fois qu'on a appris à bouger le corps comme cela ça doit influencer pas mal le reste. Est-ce la raison du hanmi en Aikido? Je pense que ça joue mais je n;ai pas de preuve formelle.



#8 ged

ged

    Shihan de Lutin-do de niveau 2, topinambourovore repenti

Posté 08 février 2018 - 11:24

Si j'ai bien compris, je pratique un art martial japonais  : l'aïkido.

Je pensais bêtement que cet art martial était issu des traditions martiales ancestrales japonaises.

 

Et là, j'apprends qu'une des spécificités (position de garde ura sankaku appelé aussi hitoemi) est issue de techniques de combat à la baïonnette tirée de l'armé française.

 

Je vais essayer de digérer ça avant d'aller m'engager dans la légion étrangère. Non, je déconne.

 

Merci guillaume pour cet éclairage.



#9 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 08 février 2018 - 11:54

position de garde ura sankaku appelé aussi hitoemi

Ça c'est toi (enfin, Saito Sensei) qui le dit...  :sarcastique:  Si tu demandes à des gens de différents koryu, tu vas avoir des réponses différentes. Certains voient le hitoemi comme plus ouvert que le hanmi, et d'autres le contraire. Il en va de même pour les noms des techniques d'ailleurs. Feu mon professeur disait "les mots c'est du maquillage". Lui parlait surtout de shizentai (posture naturelle).



#10 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 08 février 2018 - 16:31

 

Si tu demandes à des gens de différents koryu, tu vas avoir des réponses différentes

 et c'est le cas dans pas mal d'autre cas.

 

un pas, pour certain, c'est seulement un pied qui avance, pour d'autre c'est les deux pieds qui marchent...

 

même le hanmi, n'est pas vécu pareil partout  (alignement de certain points dans katori, écart entre les pieds d'en d'autres).

 

et shinzentai ? :heureux:

 

des concepts, pas des choses strictes.


signblog2.jpg


#11 ged

ged

    Shihan de Lutin-do de niveau 2, topinambourovore repenti

Posté 09 février 2018 - 08:50

Merci à Guillaume et shin_ronin, je m'aperçois que des termes qui me semblaient assez clairs (dans ma pauvre tête) peuvent avoir des sens et des interprétations bien différents.

 

est ce que c'est directement lié au mode de réflexion, fonctionnement japonais ?

Je m'explique j'ai cru comprendre que cette langue a une souplesse (que nous n'avons pas), un mot peut avoir des sens bien différents en fonction du contexte.



#12 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum, 8e dan

  • VilleBX

Posté 09 février 2018 - 09:43

Merci à Guillaume et shin_ronin, je m'aperçois que des termes qui me semblaient assez clairs (dans ma pauvre tête) peuvent avoir des sens et des interprétations bien différents.

 

est ce que c'est directement lié au mode de réflexion, fonctionnement japonais ?

Je m'explique j'ai cru comprendre que cette langue a une souplesse (que nous n'avons pas), un mot peut avoir des sens bien différents en fonction du contexte.

je me déclare incompétent.....


signblog2.jpg


#13 personne

personne

    L'Exception

Posté 09 février 2018 - 11:07

Ben déjà sur les termes français on n'a pas tous les mêmes définitions... Ça ne risque pas d'être mieux sur les termes japonais :sarcastique:



#14 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 09 février 2018 - 14:25

Merci à Guillaume et shin_ronin, je m'aperçois que des termes qui me semblaient assez clairs (dans ma pauvre tête) peuvent avoir des sens et des interprétations bien différents.

 

est ce que c'est directement lié au mode de réflexion, fonctionnement japonais ?

Je m'explique j'ai cru comprendre que cette langue a une souplesse (que nous n'avons pas), un mot peut avoir des sens bien différents en fonction du contexte.

La langue oui mais pas seulement. Comme tu le dis, c'est un truc plus globalement culturel. Certaines techniques sont souvent des variations mineures qui sont devenues des usages, presque gravées dans le marbre, mais qui, si on creuse un peu, n'ont que peu d'importance, ou parfois même de justification. Les koryu sont beaucoup plus fluides dans leurs formes que ce que beaucoup pensent. C'est donc une conaissance poussée de l'histoire, du langage, et de la culture, qui permettent de voir clair dans la technique. Je parlais justement ce soir à l'un des rarissimes maîtres de rakugo non-Japonais et on est tombé d'accord sur le fait que c'est tout ce qui est autour de la technique qui est le plus important. C'est d'autan plus frappant qu'on pourrait penser que dans son domaine, le langage, c'est tout. Selon lui, si on ne fait que de la technique sans le reste, on se rend coupable de "cultural appropriation". Je le cite dans le texte car je ne suis même pas sur de saisir exactement ce qu'il voulait dire par la.


Modifié par Guillaume Erard, 09 février 2018 - 14:37.


#15 Karijuu

Karijuu

    Shihan en Video-do

Posté 11 février 2018 - 17:57

La langue oui mais pas seulement. Comme tu le dis, c'est un truc plus globalement culturel. [...]
Je parlais justement ce soir à Katsura Sunshine, l'un des rarissimes maîtres de rakugo non-Japonais et on est tombé d'accord sur le fait que c'est tout ce qui est autour de la technique qui est le plus important. C'est d'autan plus frappant qu'on pourrait penser que dans son domaine, le langage, c'est tout. Selon lui, si on ne fait que de la technique sans le reste, on se rend coupable de "cultural appropriation". Je le cite dans le texte car je ne suis même pas sur de saisir exactement ce qu'il voulait dire par la.

Une tite vidéo de bon rakugo? (oui, je n'irai pas chercher rakugo sur youtube, vu que ça va me prendre quelques jours pour trouver un bon exemple, surtout si je parle pas un mot de japonais :D )

Modifié par Karijuu, 11 février 2018 - 17:58.

Le combat est un dialogue
"Répéter, répéter, toujours répéter et faire en sorte que chaque mouvement devienne automatique, vivant, donc conscient." J.R.
Le "fort" n'est pas celui qui domine mais celui qui est toujours capable de créer une voie menant à son but.

#16 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 12 février 2018 - 03:25

Vraiment pas mon rayon mais en Anglais, du coup, Sunshine est ta meilleure option



#17 kissaki

kissaki

    Predator

Posté 12 février 2018 - 08:25

Je serais curieux de savoir si (cas contraire) les pratiquants de Ono-Ha Itto ryu trouvent des similitudes dans le daito ryu et/ou aikido.


Mon blog: Sur les pas de mars
Mon dojo: Le Tesshinkan


#18 Guillaume Erard

Guillaume Erard

    Shihan en Forum-do ET en Documentaire-do

Posté 12 février 2018 - 12:41

Je viens de tomber sur ce petit documentaire qui illustre ce dont on parlait. Coïncidence, l'un de mes professeurs de Daito-ryu fait partie de la même association et apparaît dans le documentaire. Le monde est petit...



#19 Karijuu

Karijuu

    Shihan en Video-do

Posté 12 février 2018 - 21:39

Je viens de tomber sur ce petit documentaire qui illustre ce dont on parlait. Coïncidence, l'un de mes professeurs de Daito-ryu fait partie de la même association et apparaît dans le documentaire. Le monde est petit...

merci :respect:
Le combat est un dialogue
"Répéter, répéter, toujours répéter et faire en sorte que chaque mouvement devienne automatique, vivant, donc conscient." J.R.
Le "fort" n'est pas celui qui domine mais celui qui est toujours capable de créer une voie menant à son but.

#20 Mauguen

Mauguen

Posté 12 février 2018 - 22:47

Merci j'ai bien  :sarcastique:  :sarcastique:  :sarcastique:



#21 Karijuu

Karijuu

    Shihan en Video-do

Posté 13 février 2018 - 00:04

Je tiens à préciser qu'il y a 10 flamands et 6 tortues :D :D


Je ne dirai pas combien de temps ça m'a pris... :clown:

Modifié par Karijuu, 13 février 2018 - 00:11.

Le combat est un dialogue
"Répéter, répéter, toujours répéter et faire en sorte que chaque mouvement devienne automatique, vivant, donc conscient." J.R.
Le "fort" n'est pas celui qui domine mais celui qui est toujours capable de créer une voie menant à son but.





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Takeda Sokaku, Ono-ha Itto-ryu, Daito-ryu

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)