Aller au contenu



Photo

Shihan Et Hanshi


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum

  • VilleBX

Posté 27 décembre 2012 - 12:07

Il y a un article sur koryu.com, de Meik Skoss a ce sujet.

J'en comprend globalement le sens, mais mon anglais est trop basique pour en faire une traduction honnête , et google ne donne pas de bons résultats...

si jamais quelqu'un avait les capacités de traduire ça correctement, je pense que ce serait intéressant pour tous .

Image IPB


#2 Infundibuliforme

Infundibuliforme

Posté 27 décembre 2012 - 15:28

je me lance :

Q : Est-ce que quelqu'un sait pourquoi l'Aikikai décerne le titre de shihan à  ses enseignants les plus haut gradés, alors que la ZNKR (fédération de Kendo) leur décerne un titre de hanshi ?

R : Les deux signifient "professeur", mais il ne s'agit pas simplement d'une inversion de syllabes. Un "han" désigne dans les deux cas un exemple, un modèle à  suivre. Le "shi" de shihan signifie professeur ou maître. Le "shi" de hanshi signifie (grand) homme, samuraï ou combattant, homme érudit ou savant.

A ce propos, on note que si les pratiquants d'aiki se réfèrent souvent à  Morihei Ueshiba en l'appelant O-Sensei (peut-être avait-il 1/256ème de sang irlandais...), les judokas préfèrent la forme "Kano Shihan". Certes, ils utilisent eux aussi l'appellation shihan pour d'autres professeurs, mais ils réservent à  Kano l'utilisation du mot comme un titre.

Enfin, concernant l'apellation O-Sensei : les aikidoka qui suivent la filiation Ueshiba (et j'en fait parti, alors ne vous excitez pas trop vite) pensent que le terme est exclusivement réservé à  seinsei Morihei Ueshiba. Faux ! C'est loin d'être le cas.

Ce n'est qu'une appellation témoignant d'un grand respect et je pourrais, de mémoire, citer quelques maîtres que l'on appelle ainsi. Deux sont encore vivants aujourd'hui. Ainsi, le "O-Sensei" de l'un peut n'être qu'un Monsieur Tout-le-monde aux yeux d'un autre. Cela n'a pas beaucoup d'importance mais, techniquement, on devrait dire "Ueshiba O-Sensei" en voulant désigner le fondateur de l'aïkido, ne serais-ce que pour le différencier, par exemple, de "Kato O-Sensei" (le 21ème directeur de l'école Tatsumi-ryu) ou de "Sakagami O-Sensei" (dernier directeur de l'école Itosu-ryu) ; ou encore pour le différencier de son fils le deuxième Doshu (Kisshomaru S.) ou de son petit-fils Moriteru, troisième Doshu et actuel Dojo-cho du Hombu Dojo Aikikai. Ils sont tous deux des Ueshiba Sensei, et il peut parfosi être difficile de savoir de qui on parle si on sort du contexte. Pas vraiment gênant, mais c'est à  savoir....

Q : Le titre de shihan désigne donc des grands maîtres, des guides à  suivre dans leur art, alors que hanshi désigne des personnes modèles, dont la vie est exemplaire. Est-ce correct ? Des idées du pourquoi de cette différenciation ?

R : Shihan désigne un exemple, un maître ou un grand professeur. Seinsei signifie aussi professeur, mais c'est plus large car c'est aussi bien utilisé pour désigner des physiciens, des dentistes, des avocats ou des politiciens. Pour désigner des professeurs universitaires on utilise le mot kyoju, ou jokyoju pour un professeur assistant. Le terme correct équivalent pour un instructeur de budo est shidoin, ou fuku shidoin pour un instructeur assistant.

Hanshi, ainsi que les titres inférieurs, kyoshi et renshi, sont connus sous le nom de shogo, titres d'école ou grades. D'après ce que j'ai pu comprendre, ils reflètent plus le temps et/ou l'implication dans l'art que les qualités techniques. Les grades "dan" sont là pour ça. Ceci semble être vrai pour tous les arts d'armes : iai, jo, juken, ken, tanken, naginata, et yumi. Pour le karatedo je ne saurai dire, tant il y a d'organisations différentes. Certaines distribuent des shogo et d'autres non. Je ne pense pas que le ZenKuRen attribue des shogo aujourd'hui, pas plus que le Kodokan ou le ZenJuRen d'ailleurs ; en tout cas pas depuis la seconde guerre mondiale. Quant aux organisations de budo qui existent aux Etats Unis, en Europe, ou dans tout autre région du monde hors du japon, je n'en sais rien.

Nombre de titres d'écoles, particulièrement ceux de personnes actives avant la seconde guerre mondiale, ont été attribués par le Butokukai, à  la place des dan.
Les grades au kendo, iaido, naginata et autres sont à  peu près tous apparus au lendemain de la première guerre mondiale, afin de maintenir une parité avec le judo et consécutivement à  l’interdiction des arts martiaux décrétée illégitimement par le Commandement Suprême des Forces Alliés, considérés comme "propagande militariste", en réaction à  des abus de l'armée japonaise pendant la guerre. C'est en tout cas ce qu'en pense et ce qu'en disent ceux avec qui j'en ai discuté, notamment des professeurs séniors. On sent d'ailleurs en eux une forme de démition, qu'ils résument par quelque chose comme: "C'était beaucoup mieux avant, mais impossible de revenir en arrière". Evidemment, il y en a quelques autres (on parle ici de hanshi de niveau kudan ou hachidan) qui pensent que ce qui existe est meilleur que le mochi en tranches (gateau de riz japonais) et ils n'ont aucun problème avec ce qui se passe.

Meik Skoss. Tous droits réservés.


En effet, c'est très intéressant.
Les puristes noterons que j'ai zappé quelques phrases dans ma traduction, mea culpa ! J'ai fait ce que j'ai pu.

Modifié par MonsieurMoufles, 27 décembre 2012 - 15:35.


#3 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum

  • VilleBX

Posté 27 décembre 2012 - 15:54

Super , Merci!

Image IPB


#4 Momotaro

Momotaro

    Somewhere, chasing Bakemono

Posté 27 décembre 2012 - 16:04

Arigatoo !
Toutes sortes de choses
Me reviennent en mémoire
Cerisiers fleuris
(Bashô)

#5 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum

  • VilleBX

Posté 01 janvier 2013 - 21:20

Après ceci, on peut aussi se demander d'où fleurissent tous les Shihan que nous avons en France ?
Ceux nommés par l'Aikikai, on sait, mais les autres ? par qui? Et je ne parle pas des autres arts martiaux, ni de ceux qui sont "soke".

Image IPB


#6 Breeze

Breeze

Posté 01 janvier 2013 - 22:50

Si on s'en tient à  l'Aikido, l'Aikikai n'est pas la seule et unique organisation d'Aikido. Par exemple, il y a le Yoshinkan, fondée par Gozo Shioda, le Shodokan (Tomiki)...etc.
Par ailleurs, certains ont créé leur propre organisation, et à  cet effet, se sont décernés le titre de shihan, comme Peyrache et d'autres...

#7 shin_ronin

shin_ronin

    Aikimuseum

  • VilleBX

Posté 02 janvier 2013 - 12:23

Bien sur, qu'il s'agisse de n'importe quelle "école" ou autre maison de l'aikido, le titre est toujours décerné par "une autorité supérieure" dans le sens d'une personne plus ancienne ayant le droit décerner un tel titre.
Comme dans d'autres budo les certificats de menkyo sont décernés par des menkyo kaiden, pas par des shomokuroku.(et en + chacun à  un nombre limité de certificat à  distribuer)

Quoi penser des titres auto attribués....

Image IPB


#8 jay

jay

Posté 02 janvier 2013 - 13:31

les pratiques de l'Aïkido etant variées, un Professeur peut etre modele pour un pratiquant et ne pas l'etre pour un autre.
Sans parler des decernements probablement politique, ce titre n'a que peu d'importance finalement.

edit: des broutilles

Modifié par jay, 03 janvier 2013 - 02:48.


#9 doc'

doc'

Posté 03 janvier 2013 - 00:09

Au passage c'est le thème de la chronique d'Henry Plée de ce mois ci...

#10 Breeze

Breeze

Posté 03 janvier 2013 - 06:50

Bien sur, qu'il s'agisse de n'importe quelle "école" ou autre maison de l'aikido, le titre est toujours décerné par "une autorité supérieure" dans le sens d'une personne plus ancienne ayant le droit décerner un tel titre.

Pas forcément.

Dans le cas de l'Aikikai, c'est clair que ce sont eux qui nomment leurs shihans ;
mais dans le cas de groupuscules indépendants évoqués, ce sont eux-même qui s'auto-décernent le titre.

Quand un prof crée son organisation indépendante, automatiquement il en est le shihan, puisque vraisemblablement le plus gradé et la référence technique.
Maintenant, est-ce que cela peut être considéré comme une nouvelle école, le corpus technique étant très semblable à  celui d'origine, cela reste à  voir...

#11 Shogakusei

Shogakusei

Posté 07 janvier 2013 - 14:20

Voici ma compréhension des titres et de la différence enre Shihan et Hanshi :
- Shihan est un titre "Dojo", c'est à  dire qu'une école peut le décerner, elle réserve au plus haut enseignant de l'école le titre de So-Shihan ou Saiko-Shihan, et à  un ensemble d'enseignants les titres de Shihan. Cet ensemble forme un collège que l'on appelle le Shihankai. Il peut rédiger un code moral, par exemple et donner des lignes de conduite pour les perspectives de développement de l'école. Shihan est donc un titre de responsable enseignant, généralement un Shihan est à  la tête d'un groupe. Des shihandai peuvent également être nommés, voir aussi shidoin, qui sont des titres inférieurs mais toujours associés à  une compétence d'enseigement.
- Hanshi est un titre de noblesse samourai. C'est un titre qui normalement ne peut être délivré que par la famille impériale. Rien à  voir donc avec une reconnaissance que peut délivrer une école. C'est une distinction.

Modifié par KikuNoKunkai, 07 janvier 2013 - 14:21.


#12 Breeze

Breeze

Posté 07 janvier 2013 - 16:38

Hanshi est aussi un titre en art martial (hanshi, kyoshi, renshi) :
http://www.shitokai.com/shogo.php

#13 ilfiniol

ilfiniol

    Shihan en Forum-Do

Posté 07 janvier 2013 - 16:48

Hanshi est aussi un titre en art martial (hanshi, kyoshi, renshi) :
http://www.shitokai.com/shogo.php


Oui, c'est la même chose en Kendo. "Titres spécial enseignants", avec examen écrit, et grade minimum pour pouvoir s'y présenter : 6e dan au moins pour Renshi, 7e dan pour Kyoshi et 8e dan pour Hanshi.

#14 jay

jay

Posté 07 janvier 2013 - 17:03

et avoir un certain age?

#15 ilfiniol

ilfiniol

    Shihan en Forum-Do

Posté 07 janvier 2013 - 17:05

Aucune idée...

#16 jay

jay

Posté 07 janvier 2013 - 17:55

d'apres wiki, 46 + 8 et plus pour le titre de hanshi

#17 Shogakusei

Shogakusei

Posté 07 janvier 2013 - 18:25

Je sais que des écoles utilisent les titres "Samourai" comme reconnaissance interne, mais il me semble que c'est un abus. Le suffixe "shi" de Renshi, Kyoshi et Hanshi signifie samourai. Mais comme tous les titres, ils n'ont de valeur pour ceux qui les reçoivent que l'importance qu'ils accordent à  l'autorité qui le leur décerne. Un peu compliqué ma dernière phrase mais je me suis compris.
Edit : @Breeze : je n'avais pas vu, mais le lien que tu donnes dis bien que les titres sont délivrés par la DNBK, qui est habilitée à  le faire puisque cette organisation est dirigée par Higashi Fushimi Jigo, qui est prince impérial. Les titres sont délivrés en son nom. Eux ont repoduit ce système en interne... C'est un choix et ils l'expliquent bien dans l'intro.

Modifié par KikuNoKunkai, 07 janvier 2013 - 18:57.


#18 kissaki

kissaki

    Predator

Posté 07 janvier 2013 - 19:09

En même temps famille impériale ou pas, la statut de samouraï a été aboli (1873 ?) donc...
Mon blog: Sur les pas de mars

Pull with the feet, push with the hands

#19 Breeze

Breeze

Posté 07 janvier 2013 - 19:10

et avoir un certain age?

Jamais vous ne lisez les liens qu'on vous donne ? :heureux:

Voici la traduction du passage en question :
  • Renshi
    peut être obtenu à  partir du 6e Dan, être Shihan, être à¢gé de plus de 35 ans, et écrire une thèse dont le sujet concerne la technique, la tactique ou la philosophie (comportant un minimum de 800 mots). Si la thèse est agréée, vous pouvez faire une démonstration illustrant votre thèse.
  • Kyoshi
    peut être obtenu à  partir du 7e Dan, avoir au moins 48 ans, 6 ans après l'obtention du 7e Dan, et 6 ans après Renshi. Aussi écrire une thèse dont le sujet concerne la technique, la tactique ou la philosophie (comportant un minimum de 1200 mots). Si la thèse est agréée, vous pouvez faire une démonstration illustrant votre thèse.
  • Hanshi
    à  partir du 8e Dan, avoir au moins 58 ans, au moins 10 ans de 8e Dan, et au moins 10 ans de Kyoshi. Aussi écrire une thèse dont le sujet concerne la technique, la tactique ou la philosophie (comportant un minimum de 2000 mots). Si la thèse est agréée, vous pouvez faire une démonstration illustrant votre thèse.


#20 ilfiniol

ilfiniol

    Shihan en Forum-Do

Posté 07 janvier 2013 - 19:11

Ah, les traditions japonaises ! Je ne pense pas que nous autres occidentaux puissent un jour tout comprendre :heureux:

#21 jay

jay

Posté 07 janvier 2013 - 23:32

on dirait des theses doctorales bac +6 +7 +8 a vos plumes! :heureux:




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)